« Sang chaud, nerfs d’acier » d’Arto Paasilinna

Ce roman raconte la vie d’Antti Kokkoluoto : apprenti commerçant, docker, contrebandier, sergent héroîque pendant la guerre contre l’Union Soviétique, prisonnier, champion de tire au pistolet, chef d’entreprise, ministre, père de famille et grand-père !

Cet opus d’Arto Paasilinna me fait penser à deux autres romans de l’auteur : « Les dix femmes de l’industriel Rauno Rämekorpi » et « Un homme heureux ».

« Sang chaud, nerfs d’acier » est le 13ème roman traduit en Français. Après la lecture de ces 13 livres, mon top 3 chez Arto Paasilinna reste :

  1. Le Meunier hurlant
  2. Le Fils du Dieu de l’orage
  3. Un homme heureux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :