« La brigade de l’Oeil » de Guillaume Guéraud

Un de mes amis m’a fait lire il y a quelques mois, un classique « Fahrenheit 451 » de Ray Bradbury (1953). J’ai beaucoup aimé. La semaine dernière, je suis tombé chez Mollat sur « La brigade de l’Oeil » qui est un très beau hommage à « Fahrenheit 451 ».

Je connaissais l’auteur Guillaume Guéraud pour ses romans adolescents au Rouergue. 2037, Rush Island, la brigade de l’Oeil est chargée de rendre aveugle toutes les personnes qui ne respectent pas la loi dite Bradbury qui interdit toutes les images sur l’île, interdiction de voir, de posséder, de conserver des images, des peintures, des films. La télévision n’existe plus. Bel hommage à Bardbury et au cinéma américain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :